Partagez | .
 

 Tais toi et bois ton Starbucks. [Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
My name is,
Invité



◈ ◈

Message Sujet: Tais toi et bois ton Starbucks. [Aaron] Lun 4 Nov - 13:20




Here, drink your Starbucks.



C'était une habitude que j'avais pris depuis toujours d'être en avance à mes rendez vous. Une bonne habitude à prendre, je trouve, surtout pour les cours. Même si parfois on devait se faire chier à attendre seule sur place que quelqu'un arrive. Quand il faisait beau, il n'y avait absolument rien de dérangeant d'attendre seule: j'ai toujours apprécié etre dehors et profiter de l'air frais quand il faisait chaud. Et puis il y avait toujours quelque chose a faire dans cette ville, toujours une gaufre a acheter pour grignoter en attendant que le temps passe, une nouvelle boutique a visiter, des gens à observer. Par contre, quand l'automne approchait et le froid s'installait doucement dans la ville, c'était tout de suite moins drôle. Venant du Québec, je devrais être une habituée du froid et ne pas m'en plaindre, pourtant, des que la température baissait de quelques degrés, je sortais déjà les écharpes et gants. Le pire, c'est qu'en tant que bonne New Yorkaise, je me promenais en vélo partout, et je pense bien qu'il faudrait qu'un jour je me casse la gueule sur une route gelée ou qu'il neige vraiment fort pour passer aux moyens de transport. Pas très sage comme décision, je sais, mais j'étais têtue. En plus ca me faisait faire du sport.
Sport. C'était ca la raison de ma présence ici, dans ce Starbucks. J'attendais mon "coach" sportif pour l'aider dans ses cours. Un sacré personne ce Aaron quand même. D'apparence on aurait dit ce garçon classique très, voir trop axé sport qui pour qui les études non sportives n'avaient aucune importance. Si on le connaissait un peu mieux, on se rendait compte que c'était presque exactement ca. Un petit macho sur les bords, je l'avais rencontré durant ma première année a Great Academie. Vous savez, la rencontre classique universitaire comme on voit dans les filmes... Une lunatique qui trébuche dans les couloirs, fait tomber tous ses cahiers et le beau garçon qui vient l'aider? Voila. Ca aurait pu s'arrêter la si elle ne l'avait pas recroiser certaines fois dans la salle de gym après les cours.
Bref, je ne vais pas m'étaler d'avantage sur des histoires de fille qui ne regardent pas grand monde.
Mais je trouvais quand même qu'Aaron était ce type de garçon qui faisait craquer la plupart des filles, et moi j'étais cette nana à part qui se levait trop tôt et vivait dans la librairie et ne buvait que du thé froid et chocolat chaud. J'avais besoin de sortir un peu plus, peut-être d'être plus méchante avec les gens. C'était ca aussi, j'étais trop sympa, trop naïve, trop... Pas assez en contacte avec la réalité. Mais ca, c'était l'image que j'avais de moi. Les gens pensaient peut-être autrement. On me voyait quand même a quelques soirées, j'étais relativement amusante, mine de rien j'étais sportive aussi, j'étais riche et m'habillais bien, j'étais une étudiante brillante, mais tout ca, c'était superficiel. Personne, à part Jake, ne savait que je souffrais un peu de mon manque de confiance en moi, que je ne voulais plus être si dépendante de mes parents, je voulais un job, être productive, je ne voulais plus rester vierge, je voulais que des garçons me regardent un peu aussi. Je n'étais pas une bimbo, je ne manquais pas d'affection, mais je réalisais souvent que quasiment personne ne me regardait particulièrement. Et puis zut hein, pour le moment j'allais me concentrer sur mes études, sur ma compétition de gym à venir et les garçons, ben, je voyais Vaas et on verra bien.
Et puis ca me faisait du bien d'être dehors aujourd'hui, même s'il faisait moche et que je n'étais pas vraiment dehors. Je n'avais pas eu le courage de me poser sur la terrasse sur Starbucks. Et puis depuis ici, on voyait mieux Times Square, alors a quoi bon se plaindre. J'en avais marre de réviser les différents types de maladie thrombo embolique et je devais connaitre les stages de la grosses et l'évolution de l'embryon par coeur maintenant. J'étais suicidaire d'avoir fait médecine d'un coté, mais une fois le diplôme en mains, le sacrifice en vaudra le coup. Je fermais le livre que j'étais entrain de lire - un roman de Nicholas Sparks, romantique désespérée que j'étais, vérifiais mon téléphone et me leva pour commander un deuxième chocolat chaud. Si Aaron pourrait se dépêcher d'arriver avant que je n'ingurgite plus de calories brulant que ca, je lui serais reconnaissant. Enfin, la porte s'ouvre, le vent entre, accompagné d'une silhouette familière. J'attendis qu'il m'aperçoive au comptoire pour lui faire un énorme coucou avec une grimace, et lui indiquait de la tête ma table. "Tu veux quelque chose?" - ah oui, crier a travers le Starbucks n'étais pas une chose qui me gênait, y faut s'y habituer les amis. "Installe toi j'arrive tout de suite!". Non, vraiment, il ne fallait pas s'attendre a un bonjour chaleureux avec une bise amicale mais discrète avec moi. J'étais extravagante, et me faire remarquer étais parfois vraiment le dernier de mes soucis.
Code RomieFeather



Revenir en haut Aller en bas
 

Tais toi et bois ton Starbucks. [Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The third temptation [Aaron]
» Une fabrique de jouets en bois
» Faire du mastic à bois
» [Terminé] Robin des bois ? Non...
» Ecu de bois ou de métal??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Great Academy :: ca va swinguer bébé :: La benne aux souvenirs :: Anciens RP-