Partagez | .
 

 (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Mer 13 Nov - 20:58

STEW & GERTIE


Ma semaine a été étrange. J’ai tenté à plusieurs reprises d’échapper à Stew dès que je le voyais. Je m’étais sentie vraiment conne certaine fois, me plaquant dans un placard ou dans les toilettes dès que j’apercevais sa silhouette. C’est toujours lorsque tu veux éviter quelqu’un que tu le croises souvent, pourtant avant, je n’avais pas souvenir de le voir souvent. Ou peut-être que je n’y faisais pas attention. Va savoir. J’accueille le week-end avec soulagement, je vais pouvoir réfléchir à une solution face à ça, ma réaction est plutôt enfantine mais je ne sais pas quoi faire. L’affronter alors qu’il sait que je suis amoureuse, et même si je n’ai pas appuyé les mots, je l’ai sous-entendu et c’est vrai. Mon dieu, le pétrin dans lequel je me suis empêtré. Moi qui aime la discrétion, qui aime passer inaperçu, je risque de ne plus l’être. Samedi matin, je me réveille sur le coup des onze heures, profitant pour faire ma marmotte. De toute façon, je ne compte pas bouger de ma chambre. Je m’installe derrière l’ordinateur pour jouer à des jeux vidéo pendant deux heures. La crainte de le croiser me bloque pour aller manger et je grignote des sucreries dans ma chambre. A dix-huit heures, je lâche mes cahiers de mathématiques pour prendre une douche. Je reste un très long moment sous l’eau chaude. Lorsque je ressors, je glisse sur ma serviette et me rattrape difficilement aux portes, éraflant mon bras au passage déjà bien amoché par mes bêtises. Je grimace en constatant que mes griffures se sont rouvertes. Je place une compresse sur la plus profonde, attendant que le sang arrête de sortir. Ce n’est que superficielle mais au final, ça fait sacrément mal et c’est le but recherché. J’enfile un pull sur moi, grimaçant cinq minutes après quand des traits de sang s’affichent. Tant pis, je laverais plus tard. Je sors de ma salle de bain, les cheveux humides et je m’installe sur mon lit avec ma guitare. J’ai envie de jouer, de sortir de mes pensées un peu et d’oublier cette semaine de folie ainsi que ce garçon dans ma tête. Je caresse le bois usé. Elle est vieille, elle est usée mais j’aime ma guitare, elle me suit depuis très longtemps maintenant. J’aimerais en acheter une plus récente mais pour le moment, ce n’est pas dans mes priorités. Je m’amuse avec la reprise d’Ocean, morceau joué merveilleusement bien par John Butler. Certes, je n’ai pas son talent mais ce que j’entends me satisfait et je m’évade, me laissant également aller à une petite improvisation personnelle. Quinze minutes après, je joue les dernières notes, le sourire aux lèvres. Les dernières notes résonnent dans ma chambre lorsqu’on frappe à la porte. Je redresse la tête, surprise. Personne ne vient me déranger en général, il faut dire qu’à part de la musique, rien ne filtre de ma chambre. Je suis même certaine que personne ne sait que c’est moi qui vis dans cette pièce. Je descends de mon lit, allant jusqu’à la porte pour l’ouvrir. A peine je reconnais le visage derrière que je repousse ma porte fortement, prête à la claquer au nez de mon visiteur. Stew. Le garçon que j’essaye d’oublier, que j’essaye d’éviter et voilà qu’il vient jusqu’à ma chambre. Mince. Je pousse, mais la porte semble bloquée et lorsque je baisse la tête, je vois son pied dépasser. J’entends un « aïe » ironique et je grimace. Je suis bloquée. Je calcule le nombre de pas qui me sépare de ma salle de bain et je cours m’y enfermer sans prendre garde de s’il rentre ou non dans mon antre. S’il voit que je ne veux pas le voir, il va repartir, non ? J’attends, j’entends une porte claquer. J’attends encore quelques minutes puis, n’entendant aucun bruit, je tourne la poignée de ma porte. J’observe de droite à gauche, personne. Je sors, me retournant pour fermer ma porte avant de sursauter, un bond en arrière en lâchant un cri. Stew est là, adossé au mur. J’ouvre ma porte mais il pose sa main dessus et je grimace. Mal à l’aise, je baisse la tête en glissant une mèche derrière mon oreille. « Qu’est-ce… Qu’est-ce que tu veux ? »


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Jeu 14 Nov - 20:14

Gertie and Stew


J’étais resté comme un con devant mon ordi, lorsqu’elle s’était déconnectée. On venait de passer une super soirée, on s’aimait bien et là…plus rien, tout ça parce que je lui avais avoué qui j’étais vraiment. C’était quoi le problème, elle ne m’avait même pas laissé le temps de m’expliquer, est-ce qu’elle m’en voulait pour le mensonge ? Parce qu’elle aussi avait menti ! je n’étais le seul fautif dans l’histoire et moi, j’avais eu le courage et la décence de lui avoué qui j’étais au moins. Mais je n’allais pas renoncer sans comprendre, sans une bonne explication et si je ne pouvais pas lui parler par internet, je le ferais en cours. Seulement, la semaine passa. Gertie ne se présenta pas au cours de journalisme, prétextant être malade, et lorsque je la croisais dans les couloirs et avant que je n’ai pu l’attendre, elle avait déjà disparu. C’était sûr, elle me fuyait comme la peste. Je laissais le reste de la semaine s’écouler, allant chez mes parents le vendredi soir et dînant en leur compagnie. Et puis, je ne sais pas, peut-être le fait de parler avec Carver dans l’après-midi, je trouve le courage d’aller au campus. Je vais voir la permanence de l’université, prétextant que je dois rendre impérativement un compte rendu à une amie qui se trouve chez les Héphaïstos. On me donne le code d’accès et le numéro de chambre que je désire. Parfait, je n’ai plus qu’à y aller et forcer le dialogue, puisqu’elle veut jouer la furtive. Je me pointe devant sa porte aux alentours de 18h, le couloir est calme pour un samedi soir, normal, vu le temps, la majeure partie des étudiants doit être de sortie. J’attends un peu et la lumière de sa chambre éclaire mon visage avant que je ne comprenne qu’elle est en train de refermer la porte. Je place mon pied entre pour qu’elle ne puisse pas le faire. C’est qu’elle a de la force ! J’émets un aie lorsqu’elle force encore plus. La pression s’évanouit et elle s’enferme dans sa salle de bain. Je pousse la porte, observant sa guitare sur son lit, sa douze cordes. J’ai un sourire amusé. Si je dis ouvertement que je vais rester, elle ne sortira pas. Je claque la porte et je me place contre le mur de manière à ce qu’elle ne me voie pas en sortant de sa salle de bain. Maintenant, je dois attendre. Elle ne pourra pas fuir indéfiniment. Après quelques minutes, la poignée tourne et je croise les bras, ne prononçant aucun bruit. Elle sort doucement et referme la porte. Elle sursaute et j’ai une très forte envie de rire, mais je me retiens de le faire. Je pose ma main sur la porte de la salle de bain, ça n’allait pas encore recommencer ce petit jeu de cache-cache. « Qu’est-ce… Qu’est-ce que tu veux ? » Je me redresse, allant vers elle, mes bras se recroisant sur mon large torse. « Te parler, cela me parait évident, non ? Tu ne te connectes plus, tu ne viens plus en cours et tout ça pourquoi ? Parce que j’ai eu la bienveillance de te dire la vérité sur Skype ? C’est quoi, ton problème ? On a passé une super soirée, je pensais que le courant passait bien entre toi et moi et là…parce que James c’est moi, tu te sauves, comme si j’étais le grand méchant loup ! Gertie…je ne comprends pas et j’aimerais vraiment qu’on dialogue, que je comprenne où est l’erreur, parce que de mon côté, j’ai envie de continuer à sortir avec toi, de travailler avec toi. Tu es une fille géniale, je ne vois pas ce que j’ai fait de mal ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Jeu 14 Nov - 20:35

STEW & GERTIE


Sa voix se fait entendre et je vois son ombre se rapprocher de la mienne. Je recule, écoutant ce qu’il dit sans réagir. « Te parler, cela me parait évident, non ? Tu ne te connectes plus, tu ne viens plus en cours et tout ça pourquoi ? […] j’ai envie de continuer à sortir avec toi, de travailler avec toi. Tu es une fille géniale, je ne vois pas ce que j’ai fait de mal ! » Je grimace. Il ne peut pas comprendre ou alors, il n’y a pas prit garde ? Sinon, il en aurait parlé. Mais je me sens si conne à côté de lui, j’ai l’impression que ça se voit sur mon visage et c’est tellement courant, les filles laides et en marges des autres qui tombent amoureuse des garçons les plus beaux et populaires. Je m’éloigne de lui, me plaçant de l’autre côté de mon lit comme un barrage ou un mur de protection. « Je… Je ne sais pas quoi dire. » Et c’est vrai. Si j’ose et qu’il a fait exprès de ne pas le mentionner, ça serait l’avouer en face. Je suis complètement perdue et plutôt mal à l’aise. Un garçon dans ma chambre, dans mon univers. Je croise mes bras pour cacher mon pull taché, me mordant la lèvre sans affronter son regard. « Oui, on a passé une super soirée et je ne dis pas le contraire mais... » Gertie, tu vas droit au mur en allant sur cette pente-là. En réalité, si j’avais mieux réagi, cette conversation n’aurait pas lieu. Bon sang, moi qui pensais être mature, je fais preuve d’enfantillage. « Il n’y a pas d’erreur, enfin si, mais ça vient de moi, c’est tout… Je… ne suis pas à l’aise. Enfin, tu étais James et… » Je me gratte la tête, levant la tête sans le regarder en face comme je le fais toujours. « Je suis désolée… Je… Je reviendrais en cours lundi, promis. » Il le fallait.


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Jeu 14 Nov - 21:11

Gertie and Stew


« Je… Je ne sais pas quoi dire. » Je m’attendais à ce genre de réponse bateau et vide de sens. En vérité, elle n’avait de raison de réagir comme ça. Je relâche mes bras, les laissant de chaque côté de mon corps. Chez certains psys, ils vous diraient que je viens d’ouvrir le dialogue. Ah le langage du corps, tout un art. Elle n’arrêtait pas de tirer sur les manches de son pull, comme si elle était gênée, voulais se cacher d’un mal-être pourtant présent et pensant se sentir rassurée en dissimulant ses mains. Je fonçais les sourcils en remarquant les quelques taches de sang sur son pull, elle s’était peut-être blessée, mais je n’étais pas là pour jouer les infirmiers. Jamais elle ne me regarde pourtant, moi, je le fais et je n’ai pas peur d’affronter la vérité. Pourquoi, me fuis-tu, Gertie. « Oui, on a passé une super soirée et je ne dis pas le contraire, mais... Il n’y a pas d’erreur, enfin si, mais ça vient de moi, c’est tout… Je… ne suis pas à l’aise. Enfin, tu étais James et… Je suis désolée… Je… Je reviendrais en cours lundi, promis. » Je reste droit, réfléchissant à ma réponse qui ne va sans doute pas plus plaire, mais si elle ne me laisse pas el choix. « Oui, j’étais James et tu étais Lison. Sur ce point, on ne pas dire qu’on est tout blanc, l’un comme l’autre. Mais je peux juste te dire que si j’ai préféré le dire rapidement, c’est parce que je savais que Gertie et Lison étaient la même personne et que je ne trouvais pas cela honnête de te le cacher. Mais, je reste le même. James, c’est moi ! C’est mon second prénom et je n’ai pas menti plus que cela en écrivant avec lui. Oui, je suis en seconde année et…j’ai toujours vécu à Greenwich Village…mais je reste le même. Je reste ce garçon qui t’a raccompagné en moto, avec qui tu as partagé des rires et j’espère de très bons moments et…je sais aussi que tu me trouves à ton goût et…tu me plais aussi, sinon, je ne serais pas là à te demander des explications. Tout ce que je veux, c’est…continuer à apprendre à se connaitre et peut-être…je ne sais pas…sortir ensemble et pas que pour un devoir du journal…T’es une fille super, je voudrais, juste savoir pourquoi tu me fuis…parce que visiblement, je te plais et…je te dis oui, voilà ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Ven 15 Nov - 19:14

STEW & GERTIE


Il n’y avait pas plus mal à l’aise que moi en cet instant. Je viens de lui promettre de revenir et j’espère qu’il va me croire, sortir de ma chambre parce que sa présence ici me gène. Outre le fait que ce soit un lieu intime dont je n’ai jamais ouvert l’accès à quiconque, il y a surtout des éléments que je ne souhaite pas qu’il découvre. Comme les photos de moi dans mon armoire, toute rayée ou déformée par des trous de fléchettes, sans oublier les insultes envers moi. Ou encore les peluches qui traînent sur le sol. Le silence s’installe après ma réponse, puis il reprend la parole. « Oui, j’étais James et tu étais Lison. Sur ce point, on ne pas dire qu’on est tout blanc, l’un comme l’autre. Mais je peux juste te dire que si j’ai préféré le dire rapidement, c’est parce que je savais que Gertie et Lison étaient la même personne et que je ne trouvais pas cela honnête de te le cacher. Mais, je reste le même. James, c’est moi ! C’est mon second prénom et je n’ai pas menti plus que cela en écrivant avec lui. Oui, je suis en seconde année et…j’ai toujours vécu à Greenwich Village…mais je reste le même. Je reste ce garçon qui t’a raccompagné en moto, avec qui tu as partagé des rires et j’espère de très bons moments et…je sais aussi que tu me trouves à ton goût et…tu me plais aussi, sinon, je ne serais pas là à te demander des explications. Tout ce que je veux, c’est…continuer à apprendre à se connaitre et peut-être…je ne sais pas…sortir ensemble et pas que pour un devoir du journal…T’es une fille super, je voudrais, juste savoir pourquoi tu me fuis…parce que visiblement, je te plais et…je te dis oui, voilà ! » Là, je ne sais vraiment plus où me mettre. J’ai les joues rouges, le cœur battant à vive allure. Est-ce que je deviens folle ou j’ai cru comprendre que je lui plais aussi ? Non, impossible. Il m’aime bien parce que nous avons bien rigolé, mais je me fais des idées de comprendre qu’il aimerait plus. Sortir avec moi, c’est pour refaire ce genre de soirée sans les contraintes d’un article à écrire, et non pas sortir comme embrasser, se tenir la main et autre. Il y a pourtant des éléments qui devraient me faire comprendre, sauf que peut-être, mon cerveau les passe à la trappe par pure protection. Je croise son regard une seconde avant de dévier à nouveau la tête. Au moins, il sait qu’il me plait et semble bien accepter la chose. Bordel Gertie, atterris, t’as un mec super canon qui te dit clairement que tu lui plais, et t’arrives même pas à le comprendre. Je soupire, tirant sur mes manches avant de croiser une nouvelle fois les bras. « Hmh… On… on se voit lundi alors ?! » J’étire un faible sourire sans l’affronter. Moyen de dire, j’ai entendu tout ce que tu m’as dit, mais n’attend pas une réponse, je suis bien trop coincée et timide pour oser y répondre clairement. Je n’attends pas de réponse et je me dirige vers ma porte. Je ne le mets pas dehors, mais presque. Il me rend mal à l’aise et j’ai des images qui m’embrument l’esprit, il faut qu’il parte. Lui sauter dessus, quelle idée. Je tourne ma poignée en osant croiser ses yeux clairs. « Est-ce que tu peux… partir ?! Je dois… réfléchir. » Première idée. Il semble hésiter puis finit par s’approcher pour quitter ma chambre non sans une dernière parole. J’ai même eu peur lorsqu’il s’est penché vers moi dans le but de croiser mes yeux, moi j’ai craint ou plutôt, rêvé un baiser. Je deviens folle. Je referme la porte dès qu’il sort et je tourne le verrou. Bordel, il est venu jusqu’à ma chambre pour simplement me parler. J’étire un sourire, retournant sur mon lit pour jouer en songeant au comportement à adopter lundi. Mais ne plus le fuir, je viens de lui promettre.


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Sam 16 Nov - 22:03

Gertie and Stew


« Hmh… On… on se voit lundi alors ?! » Wow, c’est ce qu’on appelle une réponse froide. Je viens de lui dire tout ce que j’avais sur le cœur et tout ce que j’ai le droit, c’est à lundi. Ok…Dois-je prendre ça pour un refus ? J’avoue que sur le coup, elle vient de me rendre perplexe. Elle s’approche de sa porte et l’ouvre, je suis sur le cul, vraiment. Je suis peut-être encore debout, mais dans mon esprit, je me tape les fesses sur le sol. Sérieux, quoi ? « Est-ce que tu peux… partir ?! Je dois… réfléchir. » Je reste interdit, là debout, me demandant si elle plaisante ou non et vu son regard, je pense que…non. Je m’avance vers la porte sans rien dire, mais je dois bien avouer que j’en aurais des choses à dire là tout de suite et maintenant. Je me penche pour regarder ses yeux bleus magnifiques. « Réfléchis bien alors et…à lundi… » À peine, suis-je dehors que la porte se referme, je me retourne face à la barrière de bois qui est maintenant entre nous. Je n’en reviens pas de sa réaction, c’est vrai quoi ? Ce n’était plus de la timidité à ce point, je n’avais pourtant pas été déplacé. Je parcours la moitié du couloir et je m’arrête, fermant les yeux un moment et me retournant. J’ai envie d’y aller, de briser sa barrière et de l’embrasser, un point c’est tout. Mon poing se serre, mais je ne peux pas faire ça. Ce serait un coup à la braquer. Je soupire avant de quitter le bâtiment des Héphaïstos, il le faut. Je marche jusqu’à ma confrérie, une petite pluie froide commence à tomber et je…non, je ne veux pas retourner dans ma chambre. Je continue vers la gauche, jusqu’au bâtiment des Zeus, espérant qu’Aaron soit dispo pour une petite discussion, j’en ai besoin.

Le dimanche se passe tranquillement, je vais retrouver Carter et bien entendu, je lui parle de Gertie, de ce qu’il s’est passé et elle me conseille, comme toujours. Que ferais-je sans elle ? Je me le demande. Le lundi enfin, je croise les doigts qu’elle ne m’ait pas menti sur son retour. Sinon, que pourrais-je faire de plus…baisser les bras, oui, surement. Assis près du prof, je vois Gertie entrer et je lui souris, mais je vois bien qu’elle se force. Le malaise est là, je le sens, mais je ne sais pas comment nous sortir de là, peut-être avec un bon article, ou une nouvelle sortie. Je coupe le prof, lorsqu’il demande si on a une idée pour nos prochains articles et je propose volontairement, un article sur l’ambiance de noël, l’installation des vitrines et le romantisme d’une demande en mariage sur la patinoire du Rockefeller center. C’est un article qui ne se fera pas en un jour et tant mieux, c’est volontaire. Je me tourne vers Gertie, qui baisse le regard au mieux insistant. Ce n’est pas gagné. Je la rejoins dehors à la fin du cours. « Attends, Gertie…Je peux t’offrir un chocolat au Starbucks ? J’ai besoin qu’on parle un peu, toi et moi…je ne peux pas rester comme ça, avec ce malaise entre nous. Si tu ne veux pas parler, je quitte le club de journalisme, je ne veux pas bosser comme ça »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Sam 16 Nov - 22:22

STEW & GERTIE


Je passe un dimanche inutile. Je me lève tard, je passe mon temps à lire ou jouer aux jeux vidéo. Je n’ai même pas osé sortir, par crainte de le croiser et qu’il veuille à nouveau discuter. Je suis réellement ridicule, j’ai pensé toute la journée à comment me comporter, mais si fictivement, je suis capable de lui dire que j’aimerais qu’il fasse le premier pas, je n’y parviens pas. Pourtant, je me suis connectée sur skype, j’ai cliqué sur son pseudo et je l’ai écris. Mais je ne l’ai pas envoyé. Non, c’est trop honteux et je me sens stupide. Lundi arrive, je suis plutôt ailleurs pendant les cours, mon cahier de note le ressent puisque je n’ai pratiquement rien écrit des cours. Je ne vais même pas manger au réfectoire, je rentre dans ma chambre et je change de pull, mes plaies ont encore tâché le vêtement. Je passe quelques doigts dans mes cheveux, avant de secouer la tête. Me faire belle, quelle idée stupide. Je fais mes trois heures de physique puis je me dirige vers le cours de journalisme, le cœur battant. J’hésite puis j’entre, Stew est déjà à sa place et il m’offre un sourire qui me fait rougir, je lui rends anxieux et je prends place à côté de lui. Je sors mes affaires, le regard baissé et les mains occupés sur le bas de mon pull. Lorsque le professeur demande nos idées, Stew propose sur l’ambiance Noël, j’étire un sourire discrètement, j’adore cette période. Et même si je n’ai jamais beaucoup de paquets sous le sapin, ma mère cuisine une dinde divine et la purée de patate douce m’enchante chaque année. Il tourne le visage vers moi et je le détourne rapidement, me concentrant sur mon cahier. Le cours passe rapidement finalement et je n’ai pas échangé beaucoup avec Stew. Lorsque c’est l’heure, je rassemble mes affaires et je sors presque précipitamment pour regagner ma confrérie. Mais à peine ais-je franchi la porte que la voix de Stew m’interpelle et je me retourne vers lui, affrontant son regard. « Attends, Gertie…Je peux t’offrir un chocolat au Starbucks ? J’ai besoin qu’on parle un peu, toi et moi…je ne peux pas rester comme ça, avec ce malaise entre nous. Si tu ne veux pas parler, je quitte le club de journalisme, je ne veux pas bosser comme ça » Je grimace. Je ne souhaite pas qu’il quitte le cours. Je passe une main dans mes cheveux, me mordant la lèvre avant d’étirer un faible sourire. « Je suis désolée, je ne veux pas que tu quittes le club… Est-ce qu’on peut passer par ma chambre avant ? Je dois déposer mes livres… » C’est que mon sac n’est pas léger. Il accepte et je me retourne pour partir, marchant aussi vite que lui et ses grandes jambes. Il m’attend devant le bâtiment et je monte jusqu’à ma chambre rapidement, déposant mon sac pour prendre mon porte-monnaie. Je me recoiffe un peu, m’observant dans le miroir en grimaçant. Je le rejoins avec un petit sourire, il faut que je redevienne Gertie du parc d’Attraction et que je fasse abstraction du reste. J’ai adoré cette soirée, je me suis sentie moi et… Ce serait idiot de tout perdre, pour de simples sentiments et une question de timidité à l’extrême. On traverse le campus, moi les bras croisés et la tête baissée vers le sol. Il commence à faire frais en cette fin de novembre et bientôt, les illuminations de Noël enchanteront les rues. Pour éviter que le silence ne pèse, je parle : « C’est sympa ton idée pour le prochain article… Noël est ma période préférée, je serais bien inspirée. » Je lève la tête vers la sienne, étirant un sourire sincère. « Mais pour ce qui est de la patinoire, j’espère que tu ne comptes pas à ce qu’on en fasse… »


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Sam 16 Nov - 22:40

Gertie and Stew


Elle ne fuit pas, c’est une bonne chose au moins. Je l’observe, mal à l’aise, inutile de connaitre le langage du corps pour le remarquer chez elle. Se requête acceptée, on se retrouve à marcher l’un près de l’autre jusqu’à ses bâtiments, et si l’envie m’en prend de lui adresser la parole, je n’en fais rien de peur qu’elle ne revienne pas après avoir déposé ses livres. Je dois bien le dire, je suis plus que soulagé lorsqu’elle réapparait quelques minutes après être montée. On marche sur le trottoir jusqu’au Starbucks le plus proche. Il ne fait pas encore très très froid, mais on sent que l’hiver ne va pas tarder. Je souffle dans mes mains avant de les glisser dans les poches de mon jean’s. « C’est sympa ton idée pour le prochain article… Noël est ma période préférée, je serais bien inspirée…Mais pour ce qui est de la patinoire, j’espère que tu ne comptes pas à ce qu’on en fasse… » Je lui retourne son sourire, tout en observant son profil. « J’aime beaucoup les périodes des fêtes de fin d’années. Et je ne te forcerais pas à faire du patin, si tu n’aimes pas ça, mais…ça peut-être amusant, je patine comme Bambi, je te rassure tout de suite. Je suis à l’aise sur l’eau, mais pas l’eau glacée » Elle rit et je sens que je retrouve peu à peu sa confiance. « Tu es déjà allée à la patinoire du Rockefeller center pendant les fêtes ? L’an dernier, j’étais aux bords, sur la terrasse, et un homme s’est agenouillé devant sa petite amie, il a mis un genou à terre et à fait sa demande devant tout le monde. Il y a eu des applaudissements et des cris. C’était très romantique. Je crois que Noël, rend les gens plus…plus, quoi… » Je hausse les épaules, arrivant au café et lui ouvrant la porte pour qu’elle entre la première. Nos joues sont rouges du changement de température et je me permets de lui toucher le visage pour retirer les cheveux qui le bouchent. « J’étais sérieux samedi, tu sais…et si…tu ne partages pas mes sentiments, peut-être que tu pourrais me le dire…signe de tête ou autre…parce que…là, j’ai envie de te prendre la main…d’entourer mon bras autour de ta taille…mais je me retiens… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Sam 16 Nov - 23:02

STEW & GERTIE


« J’aime beaucoup les périodes des fêtes de fin d’années. Et je ne te forcerais pas à faire du patin, si tu n’aimes pas ça, mais…ça peut-être amusant, je patine comme Bambi, je te rassure tout de suite. Je suis à l’aise sur l’eau, mais pas l’eau glacée » J’eus un rire. Moi je ne suis à l’aise ni sur l’un, ni sur l’autre. Bon l’eau, c’est une peur depuis enfant, lorsque j’ai failli me noyer dans une piscine parce que Raymond n’avait pas été attentif et qu’il m’avait fait tomber dans le grand bain. Heureusement que mon père m’avait vu chuter sinon, je ne serais pas ici pour discuter avec lui. Quant à la patinoire, la seule fois où j’en ai fais, je devais avoir onze ans et je me suis cassée la moitié d’une dent aujourd’hui réparée, mais la honte malgré tout. Trop vite, ne sachant pas freiner, je me suis arrêtée contre les murs et j’ai glissé. Bref, j’épargne les détails. « Tu es déjà allée à la patinoire du Rockefeller center pendant les fêtes ? L’an dernier, j’étais aux bords, sur la terrasse, et un homme s’est agenouillé devant sa petite amie, il a mis un genou à terre et à fait sa demande devant tout le monde. Il y a eu des applaudissements et des cris. C’était très romantique. Je crois que Noël, rend les gens plus…plus, quoi… » Ouah. Romantique à souhait, c’est beau. J’étire un sourire. « Non, je n’y suis jamais allée encore. Mais c’est vrai qu’en cette période, peut-être les illuminations et le fait que tout soit brillant, les gens ont envie d’être… différents. » Il ouvre la porte, me faisant un signe pour passer et j’entre la première, les joues rouges. La chaleur est immédiate dans cette pièce et ça fait du bien, mais avec nos gros manteaux, on va vite avoir chaud. Je tourne la tête vers lui et il retire des mèches sur mon visage, me faisant rougir encore plus. « J’étais sérieux samedi, tu sais…et si…tu ne partages pas mes sentiments, peut-être que tu pourrais me le dire…signe de tête ou autre…parce que…là, j’ai envie de te prendre la main…d’entourer mon bras autour de ta taille…mais je me retiens… » Mon dieu. Mon cœur vient de s’arrêter brutalement puis de repartir de plus belle. Je suis comme bloquée devant lui, les joues en feux et les sourcils froncés de surprise. Je ne sais pas quoi dire, pas quoi faire. Je me détourne complètement, observant la pancarte au dessus du bar pour éviter de croiser son regard azur. « Je… ne suis pas… une fille pour toi… » Suffit de nous regarder pour voir qu’on n’est pas compatible. Il est grand, beau, certainement populaire, sportif et il a de l’argent, il n’est pas crésus mais ça se voit. Moi je suis petite, ronde, pauvre et pas du tout populaire, mais plutôt la victime et pas du tout sportive. Qu’est-ce qu’il peut bien lui plaire chez moi ? Pourtant, il me veut et… moi je crève pour lui, enfin, je ne suis pas folle mais j’ai des sentiments, ça c’est certain. Pourquoi je me bloque ? Juste pour une histoire d’assortiment ? Il ne répond rien alors j’enchaîne, les joues rouges. « Je n’ai pas menti sur skype, mais… je ne pense pas que… enfin, je suis pas… mince… » Je soupire, je n’arrive même pas à trouver mes mots. Je tourne le visage vers lui, croisant ses prunelles avant de baisser rapidement la tête, venant à la charge du bas de mes manches. « Je sais pas quoi te dire en fait… Parce que… tu… enfin je t’aime bien mais… je suis… moi et… » « Vous avez choisi ? » Elle tombe bien elle.


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Sam 16 Nov - 23:24

Gertie and Stew


Sa réaction me désarme, elle fuit de nouveau, je ne peux pas tout de même pas la forcer, si ? « Je… ne suis pas… une fille pour toi… » Alors là, je tombe de haut. En quoi, elle n’est pas pour moi, j’ai du mal à suivre et sur quels critères se fixent-elle ? Mes sourcils se froncent et je cherche ce qu’il ne va pas, là où j’ai loupé un épisode. « Je n’ai pas menti sur skype, mais… je ne pense pas que… enfin, je suis pas… mince… » Alors, il est là le problème, parce qu’elle a quelques kilos en trop, elle pense qu’on ne va pas ensemble. Bordel, si je m’arrêtais à cela, je ne sortirais qu’avec des filles superficielles et connes comme leurs pieds. Bien entendu, il y avait des filles belles et avec l’intellect qui allait avec, mais…c’était elle pour qui j’avais le béguin, pas une autre. « Je sais pas quoi te dire en fait… Parce que… tu… enfin je t’aime bien mais… je suis… moi et… » « Vous avez choisi ? » Elle torture ses manches et j’allais m’avancer pour lui répondre d’une façon plus directe, mais la serveuse me coupe dans mon élan. « Vas y, je te laisse choisir » Gertie commande et je demande « un chocolat viennois grande, s’il vous plait » Je sors un billet et je passe devant pour payer, il est hors de question qu’elle paye. Je récupère la monnaie et je vais chercher les boissons un peu plus loin. Je tends le sien à Gertie et on va s’assoir dans un coin près du fond du café. Je retire mon manteau et je reste un moment, les mains sur mon chocolat comme si je me réchauffais les doigts. « Tu sais…j’ai plein de défauts ! Et je les cache bien entendu…Je ne suis pas le type parfait que tu as l’impression que je suis. Et…je me moque que tu es quelques kilos entre trop, moi…je t’aime comme tu es. Je ne changerais rien de toi, parce que c’est ainsi que je t’ai vu la première fois et c’est comme que tu m’as plu. Je me fous totalement que toi, tu penses qu’on n’est pas assorti. Je ne te demande pas ce que les autres veulent que tu penses, mais ce que toi, tu veux…Gertie...regarde moi et dis-moi que tu n’as pas envie que je t’embrasse… » je plonge mes yeux clairs dans les siens qui me regardent progressivement. Il me suffit d’un geste pour le faire, mais j’attends, je veux qu’elle me le dise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Sam 16 Nov - 23:42

STEW & GERTIE


« Vas y, je te laisse choisir » Je demande un petit chocolat viennois et le laisse prendre sa commande. Il passe devant rapidement pour payer et je grimace, il s’avance pour prendre les boissons et je le remercie lorsqu’il me donne la mienne. On part s’installer au fond du café, je dépose mon manteau à côté de moi en tirant sur mes manches. Le silence s’installe entre nous, je pense qu’il a compris maintenant. J’aimerais l’avoir pour moi, et j’ai déjà vu des couples avec un garçon mince et une fille ronde. Seulement, j’ai du mal à me projeter moi, sans oublier les remarques que je vais entendre. Je bois une gorgée de la boisson brûlante, mes yeux devenant humides et je relève le regard vers lui lorsqu’il commence à parler. « Tu sais…j’ai plein de défauts ! Et je les cache bien entendu…Je ne suis pas le type parfait que tu as l’impression que je suis. Et…je me moque que tu es quelques kilos entre trop, moi…je t’aime comme tu es. Je ne changerais rien de toi, parce que c’est ainsi que je t’ai vu la première fois et c’est comme que tu m’as plu. Je me fous totalement que toi, tu penses qu’on n’est pas assorti. Je ne te demande pas ce que les autres veulent que tu penses, mais ce que toi, tu veux…Gertie...regarde moi et dis-moi que tu n’as pas envie que je t’embrasse… » Bordel. Ca a le mérite d’être clair. Moi qui pensais que le sujet était clos, non, il le remet sur le tapis et pas qu’un peu. D’ailleurs, je ne contrôle pas ce faible sourire lorsqu’il mentionne m’aimer comme je suis. Mes joues prennent feu bien évidemment, mais c’est agréable. Oui, j’ai tendance à vivre dans le ressenti et les pensées des autres, plutôt que moi-même. Mais sa dernière phrase me perturbe. Je dois lever la tête mais je n’y arrive pas. Parce que regarder quelqu’un dans les yeux, je n’y arrive pas et même pour dire quelque chose que je veux, un peu. Je n’ai jamais embrassé de garçon et voilà qu’il me demande de lui dire que je n’ai pas envie qu’il le fasse. J’EN RÊVE et à la fois, j’ai la trouille. Je redresse la tête, mais je fuis une nouvelle fois son regard et je me torture la lèvre, je détruis le bas de mes manches à force de tirer dessus. Bref, je ne suis pas du tout à l’aise et il doit bien le remarquer entre mes hésitations à parler, mes tentatives de croiser son regard et mes fuites. « Je crois… que c’est mieux… » Bon, je ne l’ai pas regardé, je ne l’ai pas vraiment dit mais bon sang, est-ce qu’il peut entendre mon cœur là ? Est-ce qu’il voit combien je stresse ? Il fait un mouvement et je redresse la tête vers lui.


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Dim 17 Nov - 0:04

Gertie and Stew


« Je crois… que c’est mieux… » Qu'est-ce qui est mieux que je ne le fasse pas…je soupire et je m’avance vers elle, elle me regarde enfin et je lui souris, en gardant une distance suffisante. « Très bien, je respecte ta demande…Je n’en parlerais plus. Même si je ne comprends pas…je respecte » Je m’adosse à ma chaise, posant ma bouche sur le bord de mon gobelet pour aspirer à l’endroit ou se trouve le petit trou. J’avale plus de crème que de chocolat, mais bien vite la chaleur arrive. Je ne sais plus quoi dire, je viens de mettre une bombe à retardement entre nous et je sais parfaitement comment l’arrêter, et je le ferais, mais pas ici. Je relance le sujet sur Noël, voulant laisser le sujet de côté pour un temps. Mais je suis plus amer, je le ressens moi-même. On termine notre chocolat et on ressort pour accueillir le frais avec plaisir cette fois. On marche paisiblement l’un près de l’autre. J’ai un petit sourire en coin lorsque je pense à quelque chose. Je bifurque, lui tenant le bras et l’embarquant avec moi vers un taxi. Je lève le bras, elle me demande ce que je fais et je ne lui réponds pas. Je fais monter et je monte à sa suite. « Central Park, s’il vous plait, l’endroit où l’on loue des calèches vers la 7e » Le chauffeur s’exécute et elle me regarde se demandant ce que je faisais. « Pour une fois dans ta vie, arrête de cogiter, crois-moi, ça fait du bien ! » On arrive près de central park, je glisse ma carte au chauffeur et je descends avec Gertie. Je l’emporte vers une calèche et je donne les vingt dollars demandés. On grimpe et on se couvre d’une couverture, alors que déjà les chevaux vont vers l’intérieur du parc. Je ne lui demande pas son avis et je passe mon bras autour de ses épaules. « Arrête de fuir, tu es magnifique et que tu le veuilles ou pas, je te le donnerais ce baiser…seulement, tu ne sauras pas quand… » Elle rougit et je lui embrasse le front tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Dim 17 Nov - 0:24

STEW & GERTIE


« Très bien, je respecte ta demande…Je n’en parlerais plus. Même si je ne comprends pas…je respecte » J’étire un sourire, maintenant plus à l’aise. Certes, il y aura toujours ce froid entre nous. Les sentiments, ça change toujours une relation. Mais, je pense que je suis bien trop compliquée pour lui, même si je lui plais physiquement, je ne suis pas un cadeau. Torturée, complexée à mort. Le genre à éviter plutôt que côtoyer. Il évoque Noël et je me lance sur quelques idées que je possède, comme notamment le magasin de jouet où il y a toujours des animations de dingues. Et puis, le fameux sapin à tel endroit où encore la parade dans telle rue. On jette nos gobelets et on quitte la chaleur pour retourner à l’extérieur. Il fait froid, ça se ressent plus. On reprend la rue pour retourner à Greenwich Village lorsque je me sens tirer sur le côté et Stew appelle un taxi. « Qu’est-ce que tu fais ? » Un taxi s’arrête et il ouvre la porte, me priant de monter. Perturbée, j’obéis sans réfléchir et il monte après moi, donnant l’adresse au chauffeur. Loue des calèches ? Ca existe ici ? Je l’observe, me demandant bien ce qu’il a en tête. « Pour une fois dans ta vie, arrête de cogiter, crois-moi, ça fait du bien ! » Je fronce du nez. Je ne suis pas toujours dans l’organisation. Il m’arrive de faire preuve de folie. Enfin, une fois, je crois. Non bon d’accord, j’ai une organisation en béton et c’est rare que je sorte de mes habitudes. Il paye le taxi sans que je n’ai le temps de sortir mon argent et il m’emmène jusqu’aux calèches. Il est vraiment sérieux, il veut qu’on grimpe là-dedans. Je monte sur le marchepied et m’installe à l’intérieur. Stew me rejoint et recouvre nos jambes d’une couverture. La calèche se met en route, tirée par les énormes chevaux et je sens le bras de Stew se poser sur mes épaules, m’attirant contre lui de ce fait. Je me raidis, alors qu’il dit : « Arrête de fuir, tu es magnifique et que tu le veuilles ou pas, je te le donnerais ce baiser…seulement, tu ne sauras pas quand… » Mes joues prennent feux, moi qui pensait que le sujet était clos. Il dépose un baiser sur mon front, me faisant frissonner et rougir davantage. Bon sang. Je pourrais m’éloigner, retirer son bras autour de moi mais je me sens bien. Et puis mince. Je laisse ma tête reposer contre son épaule et il ressert sa prise. C’est agréable d’entendre le bruit des sabots claquer sur le sol. Stew m’indique certains endroits qu’il connait. J’avoue que je ne connais que certains coins bien particuliers de Central Park, c’est tellement grand et je ne connais véritablement New York que depuis septembre. La promenade dure environ une heure avant qu’on ne retourne au point de départ. J’ai les pieds gelés, même avec la couverture. Il fait vraiment froid maintenant que la nuit tombe. Heureusement que j’ai un gros manteau et mon bonnet. Il a le nez rouge, tout comme moi. Il descend et m’aide à descendre. Je vais caresser les chevaux avec un sourire, ils sont géants mais vraiment beaux. Je me tourne vers Stew et demande avec un sourire. « On rentre ou tu veux… rester ? » Ouah, premier pas. On est en semaine, on a cours demain mais il n’est pas tard et me coucher à plus de vingt-deux heures exceptionnellement ne va pas me tuer.


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Dim 17 Nov - 0:41

Gertie and Stew


Mon geste n’est pas repoussé et je constate que le côté je fais et je ne te laisse pas le choix marche plutôt bien. Je m’en sens bien plus fort d’ailleurs. Nous passons une heure l’un près de l’autre, je sens sa cuisse collée à la mienne, son buste aussi parfois et sa tête est une bénédiction. Il m’arrive de regarder son profil lorsqu’elle observe un endroit précis, comment peut-elle penser qu’elle est laide. Moi, j’adore ses yeux, ses lèvres et elle, tout simplement. C’est une fille formidable. Nous descendons remerciant le cocher pour cette balade et je lui donne même un pourboire. J’observe Gertie caresser les chevaux de trait, elle est encore plus petite comme ça. « On rentre ou tu veux… rester ? » Je souris, satisfait de cet élan que je serais bête de refuser. « Oui, on reste, mais…on va aller là-bas ! Au FAO Schwarz, c’est le plus grand magasin de jouet du monde. On y trouve de tout, même un piano géant et des balais de Harry Potter… » J’entoure mon bras autour de ses épaules et je l’embarque. Plusieurs étages nous attendent, des escalators partout, mais surtout, le choix entre les bonbons, les panoplies et les figurines géantes. Je grimpe avec Gertie vers l’endroit réservé à Harry Potter. « Je suis fan, je sais, ça fait gamin, mais je baigne dedans depuis petit. Tu aimes ? » Tout en écoutant sa réponse, je passe un chapeau pointu, j’enfourche un balai et je fais mon joueur de Quidditch. « Tu me prends en photo ? » Je lui donne mon portable et je pose pour elle. J’attrape un choixpeau et je lui colle sur la tête en criant, « Serdaigle !!! » Elle rit et je l’attire contre moi d’un coup, respirant presque sa respiration. Mon cœur s’affole et je me penche encore plus, encerclant son visage au niveau de sa mâchoire. Je l’embrasse au début timidement, je sens des fourmis dans tout mon corps, puis je me fais plus direct. Caressant ses lèvres des miennes avec moins de douceur, mais plus de conviction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Dim 17 Nov - 1:07

STEW & GERTIE


« Oui, on reste, mais…on va aller là-bas ! Au FAO Schwarz, c’est le plus grand magasin de jouet du monde. On y trouve de tout, même un piano géant et des balais de Harry Potter… » J’étire un sourire, mes yeux brillent et je suis contente qu’il accepte, qu’il veuille que la soirée se prolonge. Il passe son bras autour de mes épaules pour aller jusqu’au grand magasin. Une fois sur place, il veut directement aller au rayon Harry Potter, et comme une fan de cette saga, je le suis. « Je suis fan, je sais, ça fait gamin, mais je baigne dedans depuis petit. Tu aimes ? » Je me mords la lèvre en souriant. « Moi j’adore ça aussi, j’ai grandi avec, j'ai dévoré les livres et les films, j'ai même écrit une fanfiction... » Il essaye un chapeau pointu et je glisse les lunettes rondes d’Harry sur mon visage. Il monte sur un balai et je prends son téléphone pour le prendre en photo avec un sourire. Il est fou. J’attrape une baguette alors qu’il s’approche de moi avec le choixpeau. Je ris franchement lorsqu’il annonce ma maison. Je me retrouve soudainement contre lui, peu d’espace entre nos corps. Il se penche vers moi et j’en perds mon sourire, mon regard dans le sien. Je frissonne lorsque ses mains encerclent le bas de mon visage. Sa bouche se pose contre la mienne, et je ferme les yeux. J’ai des frissons partout, j’ai mal au ventre et à la fois, je ressens comme des chatouilles à l’intérieur. Mon premier baiser. Sa bouche s’ouvre pour emprisonner ma lèvre inférieure et je glisse mes bras autour de sa taille. Le tableau que nous offrons doit être mignon. Moi petite avec un choixpeau sur la tête, et lui grand baissé vers mon visage. Nos lèvres dansent, je me laisse guider avec facilité et je prends petit à petit de l’assurance pour oser moi aussi. Nos langues se découvrent et il finit par s’écarter non sans un baiser sur ma bouche. Tendre et doux à la fois. J’ouvre les paupières, croisant son regard brillant. J’ai les joues chaudes, le cœur battant et un sourire qui s’affiche sur les lèvres. Je me sens idiote mais surtout, je suis belle et bien amoureuse de Stew. Il m’attire contre lui et je me permets un « waouh » pas très discret. Mais bon sang, je suis complètement… je n’ai même pas de mot pour décrire l’état dans lequel je suis après ce baiser. Il me demande si ça va avec un sourire et je lève la tête vers lui. « Je ne pouvais pas rêver mieux comme premier baiser. »


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Dim 17 Nov - 15:16

Gertie and Stew


« waouh » Comment ne pas sourire à une telle réaction de sa part. Je me serais attendu à beaucoup de choses, mais un Waouh…C’est bien plus que ce que je mérite. « Je ne pouvais pas rêver mieux comme premier baiser. » Je lui retire le choixpeau du haut du crâne pour le remettre en rayon, ne quittant pas ses hanches. « Que veux-tu…c’est l’effet sorcier…j’ai toujours rêvé secrètement d’embrasser Harry Potter, celui qui a survécu ! » Elle rit et je l’accompagne. « Les lunettes te vont bien, mais je voyais quelque chose de plus…mémorable comme souvenir de ce premier baiser, comme… » Je me penche pour regarder un petit endroit réservé à noble collection. Des copies refaites à l’identique de celles des films et vendues assez cher, mais pour des collectionneurs, c’est merveilleux. La vendeuse vient vers moi et je lui demande « un retourneur de temps, la baguette d’Hermione Granger et celle de Dumbledore, s’il vous plait » Elle me regarde avec les yeux ronds et je fais exprès de ne pas répondre. « On va faire un tour du magasin, je passerais les prendre au retour » J’entoure son cou et je me dirige vers les autres rayons tous plus gigantesques les uns que les autres. « Quoi, il me manquait la baguette de Dumbledore pour ma collection… J’ai le droit de me faire plaisir, la dernière fois, je me suis acheté l’épée d’Aragorn… » Je suis un grand môme, je le sais, mais ce sont bien mes seuls plaisirs et elle va découvrir bien des choses sur moi qu’elle ignore et c’est ce qui est bien, non ? « j’ai un gros défaut…terrible, je ne peux pas entrer dans un magasin de jouets sans en ressortir avec quelque chose…c’est chronique et maladif, chez moi, chacun ses travers, je pense »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Dim 17 Nov - 15:38

STEW & GERTIE


« Que veux-tu…c’est l’effet sorcier…j’ai toujours rêvé secrètement d’embrasser Harry Potter, celui qui a survécu ! » Mon dieu oui. J’ai gardé les lunettes. « Les lunettes te vont bien, mais je voyais quelque chose de plus…mémorable comme souvenir de ce premier baiser, comme… » Je fronce des sourcils, alors qu’il regarde la vitrine avec les répliques. Il demande trois objets et je suis surprise qu’il veuille s’acheter des objets aussi chers. Bon personnellement, je serais aussi folle que lui si j’en avais les moyens. Il explique à la vendeuse qu’il viendra les chercher après et il passe son bras autour de moi alors qu’on se dirige vers un autre étage. « Quoi, il me manquait la baguette de Dumbledore pour ma collection… J’ai le droit de me faire plaisir, la dernière fois, je me suis acheté l’épée d’Aragorn… » J’étire un sourire, oui, il est fou et passionné, mais ça me plait davantage. J’aime les personnes simples qui ne se privent pas, quand ils peuvent se le permettre. « Pourquoi tu as pris ceux d’Hermione aussi ? Tu ne les avais pas non plus ? » On s’arrête à l’étage des paymobils et légos, il y a le château de Poudlard en reproduction avec un dragon. ? « j’ai un gros défaut…terrible, je ne peux pas entrer dans un magasin de jouets sans en ressortir avec quelque chose…c’est chronique et maladif, chez moi, chacun ses travers, je pense » Je tourne la tête vers lui, étirant un sourire. « Oui, chacun les siens. Mais ce n’est pas un gros défaut, enfin, ça dépend après… » Du porte-monnaie je pense. Je me baisse pour regarder les constructions. « Mon plus gros défaut, c’est que je suis comme tu l’as remarqué, trop attentive aux autres au point de m’oublier moi. » Il se baisse en face de moi, de l’autre côté du muret et je croise son regard clair. « Ca remonte à longtemps maintenant… » Je hausse des épaules, me redressant pour avancer dans les rayons, il y a un dinosaure géant et animé. « Woooh ! » Je l’observe avec un sourire, tout est excessif à New York. « Viens ! » Je lui prends la main pour l’emmener jusqu’aux rayons des films. Il y a une statue de Thor et je l’observe avant de me tourner vers Stew. « Étrangement, tu lui ressembles… »


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Dim 17 Nov - 20:32

Gertie and Stew


« Pourquoi tu as pris ceux d’Hermione aussi ? Tu ne les avais pas non plus ? » Je n’ai pas envie de lui répondre que c’est pour elle, parce qu’elle ne les accepterait pas. « Non, c’est pour une amie qui adore Harry Potter et c’est bientôt son anniversaire » On se balade à travers les rayons, j’adore observer les animatroniques et les montages en lego, une chose que j’aurais pu faire, si je n’avais pas choisi d’être avocat. « Mon plus gros défaut, c’est que je suis comme tu l’as remarqué, trop attentive aux autres au point de m’oublier moi. » je me mets à sa hauteur observant également les petits objets devant moi. « Ca remonte à longtemps maintenant… » Je ne sais quoi répondre à cela, elle a souffert, je ne peux qu’en être le témoin, mais j’aimerais pourvoir l’aider. Elle est surprise devant le dinosaure qui bouge « Woooh ! » Elle m’entraine vers le rayon des films, un endroit de prédilection pour moi. Des Marvel partout, des figurines de super héros, j’adore. Elle se positionne devant Thor et m’annonce qu’il me ressemble. « Étrangement, tu lui ressembles… » Je prends la même posture que lui aussi fier et en colère, j’attrape un marteau et elle rigole. « Non, je suis tout sauf un Dieu scandinave et en plus, il est beaucoup plus baraqué que moi, il ressemble plus à Clive, mon frère » Je l’emmène dans une grotte où est diffusé des extraits de films récents. On s’installe et les sièges vibrent lorsque le son est plus puissant, j’adore. De quoi te faire flipper lorsque tu regardes un film tranquille chez toi. Je profite qu’on soit assis pour l’attirer à moi, capturant son menton pour venir l’embrasser de nouveau. « Tu as toujours peur de moi ? » Elle semble plus sereine et je n’attends pas sa réponse pour lui voler un autre baiser avant que nous soyons délogés par une horde d’enfants. Je souris avant de quitter les lieux pour nous isolés vers le piano géant, plus ouvert pour les enfants que pour nous maintenant. D’ailleurs, il faut faire la queue et la personne qui se charge de faire passer les gens n’a pas l’air commode. « Dommage, je voulais jouer au clair de la lune ! » Elle sourit et on continue pour arriver au rayon peluche. Des tas de peluches et on peut même en fabriquer nous-mêmes. « Tu en veux une ? Je te l’offre et en plus j’en dois une à mon frère pour l’avoir laissé au chien…ça fera peut-être venir son bébé… » Je dis ça comme ça, mais je sais combien, il l’attend ce gosse. J’attrape un petit ourson beige et j’attends que Gertie fasse de même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Dim 17 Nov - 20:47

STEW & GERTIE


Il prend des pauses comme Thor et je ris franchement. « Non, je suis tout sauf un Dieu scandinave et en plus, il est beaucoup plus baraqué que moi, il ressemble plus à Clive, mon frère » Je lève un sourcil, alors qu’il m’emmène dans une sorte de grotte pour regarder des films. Je m’assois et il m’attire contre lui, m’offrant un baiser dont je pense que je vais raffoler. « Tu as toujours peur de moi ? » J’étire un sourire, secouant de la tête et il revient contre ma bouche, baiser auquel je réponds avec une main sur son visage. Mais très rapidement, nous sommes dérangés par des enfants et on sort de la grotte pour aller jusqu’au piano géant. Il y a une queue immense devant et nous attendons. On arrive devant et la femme refuse qu’on passe, c’est réservé aux enfants. « Dommage, je voulais jouer au clair de la lune ! » J’étire un sourire, amusée par sa moue déçue. On s’arrête au rayon peluche, je les observe avec un sourire, j’adore ça. Je tourne la tête vers lui en fronçant des sourcils. « Tu en veux une ? Je te l’offre et en plus j’en dois une à mon frère pour l’avoir laissé au chien…ça fera peut-être venir son bébé… » Je pourrais refuser, mais j’ai peur de passer encore pour celle qui dit toujours non. Je prends une peluche, l’habillant avec un sourire en observant la sienne. « Ton frère et sa femme ou copine, veulent faire un bébé ? » Je tourne la tête vers lui, il étire un sourire en hochant de la tête mais ses sourcils sont froncés. Sans que je ne m’y attende, il se lance sur des confidences, m’expliquant qu’ils ont du mal et que sa femme a fait plusieurs fausses couches déjà. Je pose une main sur son avant-bras. Je ne sais jamais quoi dire alors je me contente de ce geste. On termine nos peluches alors que je change de sujet pour éviter qu’il ne soit soudainement triste. Je lui montre la mienne, vêtu d’une robe et d’un petit nœud sur l’oreille. « Elle est jolie hein… » J’étire un sourire, alors que je me rapproche de lui pour faire un pas. Je lui prends la main et on quitte le coin avec nos peluches sous le bras. On reste encore une heure dans le magasin, à s’amuser, s’embrasser et je suis totalement moi. Aucune fausse note. On arrive à la caisse et je me sens mal à l’aise de le laisser payer cette peluche. Il me la redonne à la sortie et je me hisse sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur ses lèvres. « Merci ! » Je tourne la tête vers l’extérieur, il fait nuit. « Je t’offre un truc à manger ou tu veux rentrer ? » Je me retourne vers lui alors qu’il sort deux coffrets de son sac.


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Dim 17 Nov - 21:11

Gertie and Stew


J’attrape des vêtements de pompier. Étant moi-même pompier volontaire, j’adore habiller les peluches ainsi. Je ne me vante pas de l’être, mais j’ai été plus jeune traumatisé comme beaucoup par les attentats du World Trade Center. On était assez proche avec mon frère, c’était chaotique, alors…je me suis juré, que plus grand, je ferais pompier pour aider les gens, parce que chaque homme compte dans des moments comme celui-là. Ca permet de sauver ne serait-ce qu’une vie. Je souris en voyant la robe qu’elle choisit pour son ours. « Ton frère et sa femme ou copine, veulent faire un bébé ? » Sujet délicat pour toute ma famille qui subit autant que mon frère et sa femme les soucis de ce bébé qui n’arrive pas. « Ouais, sa femme et lui. Ils veulent un bébé, mais…elle a fait fausse couche, sur fausse couche et ça fait un bout de temps maintenant, ils sont sur les nerfs…mais, je sais qu’ils vont l’avoir leurs bébés. Il suffit…de s’accrocher, quoi » Je pose une main sur la sienne lorsqu’elle me touche. Elle n’y est pour rien, personne pas même moi, même si je suis attristé pour mon frère. « Elle est jolie hein… » Je lui montre le mien en retour. « Ils sont splendides, très assortis ! » Le temps passe et puis je retourne vers les répliques, chercher mes cartons qu’on m’a préparés. Je vais à la caisse et je paye le tout. Pour une fois que je me sers de ma carte bancaire. Je lui tends sa peluche et alors que je prends les paquets pour elle, Gertie me demande si je veux prolonger la soirée, mais comment quelle question, elle vient de me demander. « Je t’offre un truc à manger ou tu veux rentrer ? » Je lui offre les deux cadeaux avec une moue sur le visage. « Je ne suis pas certain que tu veuilles encore de moi, après les cadeaux…alors, je te dirais oui, sans hésitation, mais c’est à toi de me dire si tu veux toujours de moi… » Elle est super surprise et je vois à ses yeux qu’elle est gênée, mais je veux lui faire plaisir aussi. « Je suis conscient que ça ne sert à rien, mais…en les regardant prendre la poussière, tu penseras à notre premier baiser, comme ça » Je hausse des épaules et je souris, alors qu’elle me saute au cou en me remerciant. Je la serre dans mes bras, embrassant ses cheveux, et respirant son parfum à la vanille. « Mais…tu préférais peut-être Voldemort… ? » Elle me tape et je souris de plus belle. « On va manger, alors ? Je meurs de faim et je n’ai pas envie que cette soirée se termine… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Dim 17 Nov - 21:27

STEW & GERTIE


« Je ne suis pas certain que tu veuilles encore de moi, après les cadeaux…alors, je te dirais oui, sans hésitation, mais c’est à toi de me dire si tu veux toujours de moi… » Il me tend les coffrets et je les observe, gênée de tant de cadeaux, surtout en connaissant leurs valeurs. Je ne pourrais jamais lui rendre la même chose, où alors il faudrait que je travaille tous les weekends et pendant les vacances, économisant plusieurs mois mon faible salaire. « Je suis conscient que ça ne sert à rien, mais…en les regardant prendre la poussière, tu penseras à notre premier baiser, comme ça » Touchant, romantique à souhait. Je m’approche de lui pour accrocher son cou avec mes bras. « Merci, c’est vraiment gentil ! » Il ressert son étreinte et je me sens à ma place contre lui, c’est étrange. Jamais je n’aurais pensé qu’en acceptant de boire un chocolat, je finirais dans ses bras. « Mais…tu préférais peut-être Voldemort… ? » Je redresse la tête vers lui, le frappant à l’épaule en roulant des yeux. D’ailleurs, pourquoi a-t-il choisis Hermione ? Un sourire tendre s’affiche, il doit me comparer à elle avec nos conversations sur skype. « On va manger, alors ? Je meurs de faim et je n’ai pas envie que cette soirée se termine… » « Moi non plus ! » Il semble content et je glisse mon bras autour de sa taille alors qu’il encercle mes épaules. On sort du magasin pour marcher dans la rue, cherchant un endroit pour manger. J’avoue que je ne possède pas beaucoup sur moi, donc ça sera simple. Je lui montre un restaurant, des pizzas et il accepte. On rentre à l’intérieur mais c’est complet. Mince. Je grimace. « On prend à emporter sinon ? » On commande nos pizzas et on retourne jusqu’au campus avec notre charge. Je propose ma chambre et il accepte, alors on fait le chemin jusqu’à ma porte où je glisse la clé pour ouvrir. Je dépose les pizzas sur mon bureau tandis que je retire ma guitare posée sur mon lit, les peluches. Je grimace. « Désolée, c’est un peu le chantier. » Il étire un sourire et lorsque j’ai terminé, je m’assois en face de lui sur le lit, croisant les jambes. « Je te pose une question, tu réponds franchement et je fais pareil, d’accord ? » Il relève la tête et je me mords la lèvre. C’est dangereux mais j’ai vraiment envie d’apprendre à le connaître davantage. « Ta plus longue relation ? » Mes joues rougissent et je baisse la tête.


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Dim 17 Nov - 21:41

Gertie and Stew


« Moi non plus ! » Rien de mieux…Finalement, la tâche n’aura pas été si compliquée. Elle est avec moi et je suis avec elle. Fort heureusement pour moi, je ne lâche pas facilement prise. On s’arrête à une pizzeria, mais elle est déjà complète, pas étonnant pour un soir. On commande à emporter et on finit dans sa chambre au campus. « Désolée, c’est un peu le chantier. » Je dodeline de la tête, ma chambre n’est pas mieux de toute manière, je serais mal placé pour lui dire que c’est le désordre. Le vendredi, ma chambre ressemble à Hiroshima. Je prends place avec les pizzas sur le lit en face d’elle. Gertie est une fille formidable, je ne me lasse pas le dire. « Je te pose une question, tu réponds franchement et je fais pareil, d’accord ? » « Ok…On fait comme ça…c’est une méthode pour se connaitre…Je suppose, à toi de commencer ! » « Ta plus longue relation ? » Elle attaque fort, mais je sens la curiosité derrière cette question très perso. « Presque un an, j’avais 17 ans et elle 16. Mais on était jeune et dans des cas comme ça, on se plante souvent de partenaire. A toi…hum…pourquoi tu caches toujours tes bras ? » Elle blêmit et je pense avoir touché un point sensible, très sensible même. J’ai presque envie de retirer ma question à la vue de son visage qui s’est presque figé sur place. « t’es pas obligé de répondre, hein…si j’ai dit un truc que tu ne veux pas dire… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Dim 17 Nov - 21:56

STEW & GERTIE


« Presque un an, j’avais 17 ans et elle 16. Mais on était jeune et dans des cas comme ça, on se plante souvent de partenaire. A toi…hum…pourquoi tu caches toujours tes bras ? » Je blêmis, tirant encore plus sur mes manches soudainement. Je ne m’attendais pas à cette question à vrai, je pensais plutôt à une autre question moins… Je soupire, baissant le visage en cherchant quoi répondre sans lui mentir, parce que je ne veux pas commencer une relation avec des mensonges et puis, il finira par le voir un jour ou l’autre. Mais lui dire maintenant, c’est lui faire peur, lui montrer à quel point je peux être folle et idiote, c’est le faire partir alors que je me suis enfin laissée aller. Non. Je cogite, je tourne en boucle dans mon esprit. « t’es pas obligé de répondre, hein…si j’ai dit un truc que tu ne veux pas dire… » J’étire un faible sourire en levant la tête vers lui. Il baisse le regard sur mes mains et j’arrête mon mouvement. « Je… Je préfère éviter d’en parler en fait, c’est… pas très… » Je glisse une mèche derrière mon oreille et il pose une main sur les miennes, me rassurant avant de poser une autre question sur moi. « Non, je ne suis jamais parti en vacance en fait. J’ai rarement quitté le New Jersey parce que mes parents n’ont pas beaucoup d’argent. Mon père espère rester sans travail toute sa vie et ma mère ne peut pas travailler ou du moins, pas un travail qui nécessite beaucoup d’effort. » Je rougis, ma famille fait vraiment tâche. « Je suis compliquée hein… Tu es mal tombée avec moi et il est encore temps de reculer. » Je grimace en baissant la tête. « Est-ce que tu as envie de reculer si je te dis que je suis bizarre et que je fais des choses quand ça ne vas pas ? » Je tire sur mes manches en grimaçant.


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Lun 18 Nov - 21:01

Gertie and Stew


Ce n’est qu’une simple question, mais je sens que j’ai pointé un problème, un autre. « Je… Je préfère éviter d’en parler en fait, c’est… pas très… » Oui, en effet, c’est une question qui pose problème. « Tu es partie où en vacances ? » Elle est toujours mal à l'aise, mais cette question bateau, la première qui met passée par la tête semble plus simple et elle me répond beaucoup plus aisément qu’à la précédente. « Non, je ne suis jamais parti en vacance en fait. J’ai rarement quitté le New Jersey parce que mes parents n’ont pas beaucoup d’argent. Mon père espère rester sans travail toute sa vie et ma mère ne peut pas travailler ou du moins, pas un travail qui nécessite beaucoup d’effort. ..Je suis compliquée hein… Tu es mal tombée avec moi et il est encore temps de reculer… Est-ce que tu as envie de reculer si je te dis que je suis bizarre et que je fais des choses quand ça ne va pas ? » Elle tire de nouveau ses manches et cela m’intrigue encore plus, surtout après ce qu’elle me demande. Gertie est attendrissante d’un côté, mais elle possède une partie de noirceur que j’avais déjà décelée pendant nos conversations sur Skype. Je m’approche d’elle, touchant sa main pour arrêter son geste habituel. « On a tous des soucis et des choses qu’on fait lorsqu’on est mal. Si tu as honte de quelque chose, alors ne m’en parle pas. Ou fais-le au moment où tu te sentiras de la faire. Je ne fuirai pas non, tout ce que je veux, c’est que tu te sentes bien avec moi, rien de plus. J’ai déjà réussi à faire ressortir la fille joyeuse et merveilleuse que tu peux être, alors pour le reste, on prendra notre temps » Je retire ma main de la sienne, me replaçant tout en prenant une part de ma pizza. Humm…un délice cette Texane, j’adore la sauce barbecue. J’attrape une serviette en papier pour essuyer ma bouche avant de lui poser une autre question. « Tu es plutôt famille ou amis ? » Oui, question simple, mais je pense que je vais éviter des questions qui la concerne elle directement pour le moment, peut-être qu’elle finira par me faire des confidences un peu plus tard. Mais pour l’heure, je ne veux pas qu’elle se referme sur elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Lun 18 Nov - 21:17

STEW & GERTIE


« On a tous des soucis et des choses qu’on fait lorsqu’on est mal. Si tu as honte de quelque chose, alors ne m’en parle pas. Ou fais-le au moment où tu te sentiras de la faire. Je ne fuirai pas non, tout ce que je veux, c’est que tu te sentes bien avec moi, rien de plus. J’ai déjà réussi à faire ressortir la fille joyeuse et merveilleuse que tu peux être, alors pour le reste, on prendra notre temps » Je redresse la tête vers lui, bloqué au départ sur sa main posée sur la mienne, dans la crainte qu’il soulève mes manches. Mes bras n’étaient pas recouverts de cicatrices puisqu’elles se sont effacées avec le temps, mais il y en a quelques unes qui persistent sans compter les plus récentes. Mais ses paroles me rassurent, et j’étire un sourire à la fin de sa phrase alors qu’il s’éloigne pour manger. « Tu es plutôt famille ou amis ? » Je lève les yeux, avant de répondre en posant la croûte de ma pizza dans la boîte. « Je dirais plutôt famille, je n’ai pas énormément d’amis. Peut-être même presque pas. Mais, j’ai plus confiance en ma famille et je suis prête à bien plus de sacrifice pour elle, même si je te l’avoue, j’en ai un peu honte. » Il fronce des sourcils, me demandant pourquoi et je soupire. « Ils n’ont pas de culture, ils sont feignants et assez en marge. Dans mon village, tout le monde nous connaît mais pas forcément en bien. Ma mère est obèse, elle ne peut pas travailler et mon père fait tout pour ne pas avoir à travailler. Alors forcément, on vit mal mais ils se plaisent comme ça et malgré tout, je n’ai pas manqué de grand-chose si ce n’est des personnes qui comprennent quand je sors un mot plus éloquent ou que je parle de mes cours. » Il étire un sourire alors que je referme la boîte de ma pizza à moitié dévoré. « Disons que j’ai honte sans vraiment en avoir honte. C’est méchant hein ?! » Je grimace, portant ma boisson à la bouche avant d’enchaîner sur une question. « Alors tu aimes l’eau si je me souviens bien et tu fais de l’aviron c’est ça ? » Il hoche de la tête. « Est-ce que tu fais d’autres sports en rapport avec l’eau ? Tu n’aimes pas les salles de musculation si je me souviens bien. Et… est-ce que tu pourras me faire entendre ta voix quand tu chantes ? »


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
My name is,
Contenu sponsorisé



◈ ◈

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW

Revenir en haut Aller en bas
 

(#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [3eme Tournoi,]Poule G: Myst VS Héphaïstos
» Formulaire - Venez prendre vos missions ! -
» [terminé] The jealous are troublesome to others, but a torment for themselves - Perséphone & Héphaïstos
» Héphaïstos - J'suis pas d'humeur
» Fiche d'Héphaïstos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Great Academy :: ca va swinguer bébé :: La benne aux souvenirs :: Anciens RP-