Partagez | .
 

 c'est ce qui s’appelle tomber sur quelqu'un... {Jaimie :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
My name is,
N. Serayel Lewis


Inscris le : 13/02/2014
Messages : 16
Points : 125
Crédits : © Ressource graph & crocodile

Etudes : 4ème année en Langues étrangères
Jobs : Il est informaticien dans une grande société, mais il est aussi photographe lors de grandes occasions

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: Célibataire Endurci
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: c'est ce qui s’appelle tomber sur quelqu'un... {Jaimie :D Ven 7 Mar - 15:41

Serayel & Jaimie ₰

« Le silence est la plus haute forme de la pensée, et c'est en développant en nous cette attention muette au jour, que nous trouverons notre place dans l'absolu qui nous entoure. » ▲ Christian Bodin


Pourquoi rester enfermé en une si bonne journée ? Voilà une question qui trainait dans mon esprit. En même temps je n’avais pas d’autre choix. Hope était partie à l’école comme si rien ne l’a perturbait. Comme tous les matins depuis un long moment, j’avais attrapé mon journal, et devant mon café, je grignotais tranquillement sans demander mon reste. Ma grand-mère passa a côté de moi et soupira : «  Ta fini tout le café ? ».

Je me retournais avec ma tasse de café bien visible de ma grand-mère avec un grand sourire flanqué sur ma frimousse d’ange. Je l’entendis soupirer derrière moi avant qu’elle me signe ce qui voulait dire abruti avant de préparer une nouvelle tournée de café. Elle s’installa en face de moi en attendant et attrapa discrètement ma tasse pour en boire sous mon nez. Lorsque j’aperçu le subterfuge elle reposa la tasse sur la table et me signa C’est pour avoir fini la caféière sans penser à moi, dans la pièce le silence était d’or. Il fallait dire que lorsque Hope n’était pas là ma grand-mère et moi préférons signer plutôt que de polluer l’atmosphère de son. Les voisins aussi s’ils nous connaissaient pas aurait pu croire que ma grand-mère virait maboule à converser toute seule…

Il me restait une bonne demi-heure avant de devoir s’enfermer dans une salle de cours pour parler diverses langues… Enfin parler était une façon de voir les choses pour moi. Je me précipitais donc pour m’habiller de façon moins négligé. Un jean simple, un polo basique et des baskets tout ce qu’il y a de plus banale. J’étais d’une simplicité à en crever ! Mais en m’habillant, je n’avais pas regardé l’heure. J’étais déjà à la bourre. Il me restait plus que dix minutes pour arriver à l’université alors qu’il m’en fallait le double de là où j’habitais !  Attrapant mon sac et ma tablette seul moyen pour moi de faire entendre ma voix, il fallait que je me bouge pour aller en cours. La ponctualité n’était pas mon fort, mais en général tout se passait ni vu ni connu pour moi… J’en avais oublié le repas gentiment préparé par ma grand-mère mais tant pis. Il me servira demain, je trouverais bien quelque chose pour ce midi…

***

Après, plusieurs heures de cours, je finissais ma mâtiné avec un gros devoir sur la littérature russe à rendre des plus rapidement en guise de déjeuné. Ca me décourageait. J’aimais beaucoup l’étude du russe, mais faire un devoir sur la littérature, un thème aussi large ! J’étais vidé d’avance. Je voulais m’avancer histoire de ne pas être en retard et d’avoir du temps à accorder à ma petite princesse. Donc direction, la bibliothèque, de toute façon je n’avais rien pris à manger donc tant pis ! La où j’aurais été plus à même de trouver ce qu’il me fallait. Je posais mon sac sur un table là en plein milieu et entrepris de m’engouffrer dans l’immensité de ce que représente cet endroit.

Les rayons étaient rangés de façon très méthodique pour un œil averti. Je n’étais pas un de ces yeux là ! Et ironie de l’histoire le rayon littérature russe faisait frontière avec le rayons science fiction, pourquoi je vous le demande, un jour peut-être demanderais-je à la vieille pie qui sert de bibliothécaire…

J’empilais les livres les uns sur les autres, si bien que la pile me bloquait quelque peu la vue. Je priais intérieurement pour que les gens me voient et se pousse sur mon chemin ! Ma tablette numérique, ma pile de livre et moi avancions doucement pour pouvoir commencer ce devoir long comme le bras.

Brutalement sur ma route, je percutais quelqu’un si fort que la pile de livre m’échappa et tout tomba sur le sol. J’aurais pu j’aurais hurlé, j’aurais lancé de longs jurons contre la personne et contre moi-même. Roulant à quatre pattes, je ressemblais tous les livres sans jeter un regard la personne que j’avais percuté. Sous une des étagères ma tablette c’était glissé face contre terre. Je l’attrapais doucement et la ramenait vers moi. En regardant l’écran une brusque vague de fureur m’envahit. Une chaleur vive qui vous brule le ventre très rapidement  et brutalement. Mon écran était brisé. En miette. C’était futile de pleurer pour une tablette numérique, mais une tristesse mélangé à de la frustration m’envahissait. Je la rejetais à mes pieds par terre nonchalamment. Je rassemblais ma pile de livre refermant soigneusement ceux ouverts aux sols. Je jetais pour la première fois un œil à la fille qui m’avait bousculé.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 14/12/2013
Messages : 252
Points : 635

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: Célibataire
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: c'est ce qui s’appelle tomber sur quelqu'un... {Jaimie :D Jeu 3 Avr - 18:52

Aujourd'hui semblait être un jour comme les autres, autrement dit, je me mettrais en colère au moins une fois, si ce n'est pas plus. Oui, je suis comme ça, un rien m'énerve et je monte sur mes grands chevaux immédiatement, je suis colérique, impulsive dirons les autres. Pourtant, je sais me faire apprécier, à vrai dire les gens qui me connaissent savent comment réagir face à me petite personne. Il faut laisser passer l'orage et après tout va bien mieux, c'est comme ça, c'est statistique, c'est pratiquement mathématique. Aujourd'hui, j'avais donc court, un petit peu, en fin de journée, et jusqu'à présent, je ne m'étais pas encore énervée plus que de raisons. Parce que oui, je m'énerve souvent contre moi-même, c'est vous dire. Je fais certaines choses que je ne devrais pas faire mais bon, c'est comme ça. Je devais donc me rendre à la bibliothèque en cette fin de journée pour y emprunter quelques livres, rien de spécifique, mais pour mon bon plaisir, je devais en prendre, histoire de me dire que j'avais quelques choses à lire. C'était la aussi psychologique, je devais avoir quelques choses à lire, une obligation que je m'étais fixée depuis des lustres. Ainsi, chaque soir je lisais un peu avant de m'endormir, et hier à peine, je venais de finir mon dernier livre à lire. Si je me suis amusé à en acheter durant un long moment, le porte monnaie a fini par ne plus suivre, surtout dans ma situation. Du coup, maintenant, j'emprunte les livres à la bibliothèque, c'est aussi bien, et ça me revient largement moins cher. J'entrais dans la bibliothèque, et comme je le sentais, c'était assez calme. J'aime quand il y a du calme comme ça, c'est reposant pour mon esprit, véritablement. Je me perdais alors au rayon contenant des livres sur la science-fiction. Je ne savais pas si j'allais prendre par ici, ou dans le rayon se trouvant derrière concernant la littérature pour adolescents. J'avais bien envie de me relire Divergente de Veronica Roth, ou peut être le 1er tome de Hunger Games. Puis, alors je feuilletais un livre, et donc que je ressemblais à un plot en milieu du passage, quelqu'un me fonça dessus et la pile énorme de livres qu'il avait dans les bras s'effondra au sol, comme un vulgaire château de cartes. Mon visage devient immédiatement rouge, pas parce que j'avais honte, mais parce que la pression de la colère arrivait, je savais que j'allais exploser d'un instant à l'autres. Mais pensez-vous, le malvenu ne prit pas la peine de me regarder, il ramassait les livres qu'il avait tombé au sol sans un regard vers moi. Il y avait aussi une tablette qui était tombé au sol. Le type versa presque une larme en constatant l'état de cette dernière. Puis il regarda enfin dans ma direction. Et là, le bouchon de la cocotte minute s'envola.

" Enfin on ose me regarder ! Vous ne pourriez pas faire attention ? Mais quelle idée d'avoir une pile de livre si grande dans les bras ? Vous ne pouviez pas en prendre quelques uns et faire deux voyages ? J'étais en train de regarder ce livre et paf, vous me foncez dessus. Non, mais où va le monde ? "

Je gesticulais dans tous les sens, aucune compassion pour le jeune homme qui venait sans doute de flinguer sa tablette graphique. En même temps tout cela était entièrement de sa faute, non ?




    « Les extraterrestres existent, je vous le dis. Non, mais c'est vrai ! Sinon, je me mets en colère faites gaffe ! Tu veux une baffe en vérité ? Tiens prends ça dans ta gueule Smile »

Revenir en haut Aller en bas
 

c'est ce qui s’appelle tomber sur quelqu'un... {Jaimie :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tomber sur quelqu'un... au sens propre... et figuré
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» comment appelle-t-on ?
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher
» salut je m'appelle billie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Great Academy :: The Great Academy :: Les bâtiments :: Bibliothèque-