Partagez | .
 

 (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Lun 18 Nov - 21:54

Gertie and Stew


« Je dirais plutôt famille, je n’ai pas énormément d’amis. Peut-être même presque pas. Mais, j’ai plus confiance en ma famille et je suis prête à bien plus de sacrifice pour elle, même si je te l’avoue, j’en ai un peu honte…Ils n’ont pas de culture, ils sont feignants et assez en marge. Dans mon village, tout le monde nous connaît mais pas forcément en bien. Ma mère est obèse, elle ne peut pas travailler et mon père fait tout pour ne pas avoir à travailler. Alors forcément, on vit mal, mais ils se plaisent comme ça et malgré tout, je n’ai pas manqué de grand-chose si ce n’est des personnes qui comprennent quand je sors un mot plus éloquent ou que je parle de mes cours…Disons que j’ai honte sans vraiment en avoir honte. C’est méchant hein ?! » Chacun avait une famille différente et on ne choisissait pas la sienne, de ce que je comprenais, sa famille était une sorte de bidochon, une famille basse classe qui ne faisait rien pour s’en sortir. Ok, je n’allais pas dire ce n’est pas important, si j’avais une famille comme la sienne, je pense que j’en aurais honte aussi ou peut être pas, je ne sais pas trop, je ne suis pas dans cette situation. « Non, c’est ta vision et tu dois avoir des raisons, je ne sais pas moi-même si je ne réagirais pas comme tu le fais. Mais ils restent ta famille et tu les aimes, c’est le principal » C’est vrai que vu sa description, j’imaginais le père, les vêtements tachés à boire de la bière, comme Homer Simpson, la mère affalée sur un divan ne voulant pas bouger de la journée. Ce n’était pas un milieu que j’aurais fréquenté et j’espérais qu’elle ne me force pas à un jour passé du temps avec eux. J’étais un mec bien, mais étrangement la pensée d’être avec eux, me rendait très mal à l’aise. « Alors tu aimes l’eau si je me souviens bien et tu fais de l’aviron c’est ça ?... Est-ce que tu fais d’autres sports en rapport avec l’eau ? Tu n’aimes pas les salles de musculation si je me souviens bien. Et… est-ce que tu pourras me faire entendre ta voix quand tu chantes ? » Je suis content qu’elle me pose cette question, j’adore parler de mon sport fétiche. Je suis même un brin trop emballé parfois d’après mon frère. « Je fais un peu de natation, bien sûr, mais en règle générale, je me contente de mon aviron et je fais aussi du rameur pour me muscler. Je suis le leader, celui qui se trouve devant le barreur, donc, c’est moi qui donne le rythme et qui envoie le plus. C’est un rôle important et j’avoue que j’adore ça. Lorsque je rame, il n’y a plus rien qui compte, plus rien autour. Je suis dans mon monde et je n’ai qu’un objectif la ligne d’arrivée. J’ai d’ailleurs remporté pas mal de trophées. Et puis…non, je m’emballe, je vais te faire peur…tiens, pour la chanson…heu…chanter comme ça, je ne suis pas un chanteur a capela, ça risque de ne pas être beau. Tu ne veux pas me jouer un morceau sur ta guitare ? Tu connais « Still loving you ? » Si tu joues, je chante pour toi » J’attrape ma boisson en me penchant vers la commode, je ne suis pas un génialissime chanteur, mais je sais aussi choisir mes chansons pour paraitre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Lun 18 Nov - 22:06

STEW & GERTIE


« Je fais un peu de natation, bien sûr, mais en règle générale, je me contente de mon aviron et je fais aussi du rameur pour me muscler. Je suis le leader, celui qui se trouve devant le barreur, donc, c’est moi qui donne le rythme et qui envoie le plus. C’est un rôle important et j’avoue que j’adore ça. Lorsque je rame, il n’y a plus rien qui compte, plus rien autour. Je suis dans mon monde et je n’ai qu’un objectif la ligne d’arrivée. J’ai d’ailleurs remporté pas mal de trophées. Et puis…non, je m’emballe, je vais te faire peur…tiens, pour la chanson…heu…chanter comme ça, je ne suis pas un chanteur a capela, ça risque de ne pas être beau. Tu ne veux pas me jouer un morceau sur ta guitare ? Tu connais « Still loving you ? » Si tu joues, je chante pour toi » Il commence à me parler de son sport et je l’observe avec un sourire, il s’emballe et j’aime sentir la passion, l’amour qu’il a pour son sport. Mais il s’arrête, craignant de me faire peur et je fronce des sourcils. Je pourrais l’écouter m’en parler pendant des heures sans m’en lasser. Si je n’avais pas une peur bleue de l’eau profonde, peut-être que j’aurais aimé me retrouver sur une barque. « Tu ne me gènes pas à en parler, au contraire et j'aimerais bien te voir à l’œuvre. Moi j’ai peur de l’eau ! » Je me baisse pour prendre ma guitare, dégageant ce que j’avais devant moi pour me donner plus d’aisance. « Hmh, c’est de Scorpions, c’est ça ? » Il hoche de la tête et j’étire un sourire. Je suis un peu mal à l’aise, je n’ai jamais réellement joué avec un public. Bon il arrive qu’à Central Park, des gens s’arrêtent et me donnent des pièces dans mon étui, mais c’est différent. J’essuie mes mains moites sur mon jean, remontant mes manches légèrement sans y faire attention. Je commence à jouer les premières notes de mémoire, avant de prendre plus d’aisance. Puis, sa voix commence à s’élever et je redresse la tête vers lui, l’observant chanter. Mon cœur palpite, mes yeux deviennent brillants et je tombe encore plus amoureuse de lui à présent. Je me concentre pour ne pas gâcher sa voix avec des fausses notes mais bon sang, il me rend folle. Sa voix est à la fois grave, écorchée et aigu par moment, un véritable délice pour les oreilles. Je joue, ne quittant pas un seul instant mon regard de son visage, de ses expressions et de son regard ailleurs et lointains. Il est si beau, trop beau pour que ce soit réel, pour que cette soirée, que notre situation le soit. Il est avec moi. La chanson est bien plus belle avec la batterie et la guitare électrique mais en acoustique, je trouve ça beau et intime. J’ai l’impression qu’il me chante son amour, et ça me rend encore plus émotive. Lorsqu’il monte, je frissonne en faisant une fausse note et il me regarde, je grimace en continuant. Je donne les dernières notes, me mordant la lèvre en rougissant et fuyant son regard. « Waouh. Tu as une voix magnifique. » Je garde ma guitare contre moi, retournant sur son visage et je suis… oui je peux le dire, totalement sous son charme. « Tu m’as donnée des frissons, avec une guitare électrice, la batterie, le résultat doit être encore plus beau. »


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Lun 18 Nov - 22:27

Gertie and Stew


J’écoute les premières notes de sa musique, je ferme les yeux pour me souvenir des paroles que je laisse couler au fur à mesure des notes qu’elle joue.

Time, it needs time
To win back your love again
I will be there, I will be there
Love, only love
Can bring back your love someday
I will be there, I will be there

I'll fight, baby, I'll fight
To win back your love again
I will be there, I will be there
Love, only love
Can break down the wall someday
I will be there, I will be there

If we'd go again
All the way from the start
I would try to change
The things that killed our love
Your pride has built a wall, so strong
That I can't get through
Is there really no chance
To start once again ?

I'm loving you

Try, baby try
To trust in my love again
I will be there, I will be there
Love, our love
Just shouldn't be thrown away
I will be there, I will be there

If we'd go again
All the way from the start
I would try to change
The things that killed our love
Your pride has built a wall, so strong
That I can't get through
Is there really no chance
To start once again ?

If we'd go again
All the way from the start
I would try to change
The things that killed our love
Yes, I've hurt your pride, and I know
What you've been through
You should give me a chance
This can't be the end
I'm still loving you
I'm still loving you, I need your love
I'm still loving you


Je termine sortant de ma transe pour me retrouver dans la chambre. J’adore me perdre lorsque je chante, imaginant un endroit différent, même si ce soir, j’étais en partie ici avec elle. J’entendais presque les accords de guitare, de basse et de batterie. Elle porte un large sourire, je pense qu’elle a apprécié. Je l’espère, même si je ne suis pas un excellent chanteur, de mon point de vue. « Waouh. Tu as une voix magnifique. » Je me gratte la tête, me sentant un peu gênée à mon tour. « Merci… » « Tu m’as donné des frissons, avec une guitare électrique, la batterie, le résultat doit être encore plus beau. » Je la regarde, elle est adorable avec sa grande guitare contre son corps. « Ouais…des frissons de peur j’espère ?! » Je ris et elle me jette un coussin. « Mon frère a une plus belle voix que moi, tu verrais lorsqu’il est sur scène, c’est…géant. Il a une présence incroyable » je baisse le regard vers ses bras nus et j’aperçois des marques, des traits fins et parfois rouge vif. J’ai déjà entendu parler des gens qui se mutilent et visiblement, les manches ont un rapport avec ça. Je redresse vite le regard espérant qu’elle n’est pas remarquée. « Tu me joues un truc qui vient de toi ? Tu sais chanter aussi ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 370
Points : 1870
Crédits : pepe. (avatar); tumblr (gifs); pepe. (sign)

Etudes : physique-chimie, 1è année.
Jobs : baby-sitting les weekends & aide sydney parfois.

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: en couple avec STEW, comme quoi tout est possible.
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Mar 19 Nov - 14:43

STEW & GERTIE


« Ouais…des frissons de peur j’espère ?! » Je lève les yeux au ciel et je lui lance un coussin sous son rire. « Mon frère a une plus belle voix que moi, tu verrais lorsqu’il est sur scène, c’est…géant. Il a une présence incroyable » J’étire un sourire, hochant de la tête. Je ne sais pas pourquoi, j’aurais aimé qu’il me dise qu’il m’emmènerait un jour, ça signifierait que cette nouvelle relation à de l’importance. Mais peut-être suis-je trop dans les contes de fées et la réalité est tout autre. Il faut du temps, des sentiments à mettre en place pour envisager quelque chose de sérieux. Je ne le connais pas si bien que ça. « Tu me joues un truc qui vient de toi ? Tu sais chanter aussi ? » Je croise son regard, faisant de grands yeux ronds. Moi, chanter ? Jamais. Sous la douche et encore, je l’entends bien que je n’ai pas une voix apte à être entendue. Je préfère jouer, je me contente de ça. « Non, je ne sais pas. Et, enfin, je ne compose pas vraiment… Mais je peux te jouer mon morceau préféré si tu veux, je t’avais promis de te faire entendre… » Il étire un sourire et je rougis en baissant le regard sur ma guitare à douze cordes. Cette mélodie, je la connais sur le bout des doigts tellement je l’ai joué, sans compter que j’invente un peu aussi au départ comme il le fait. C’est plaisant et ça m’évade. Mais je veux seulement me contenter de la mélodie en elle-même, déjà assez longue. Je replace une mèche derrière mon oreille, m’installant mieux sur mon lit. Je sens son regard sur moi et ça me trouble, s’il savait. Je me racle la gorge et je commence alors.


Cinq minutes après, je m’arrête et redresse le visage vers lui, les joues rougies. Il étire un sourire, il semble avoir aimé et ses paroles me font plaisir. Je n’ai jamais vraiment fait écouter les autres, mais c’est un grand pas pour moi de partager ça avec lui. Je baisse mes manches rapidement, espérant qu’il n’ait pas remarqué lorsque je pose ma guitare sur le côté. Mon regard tombe sur mon réveil, il est plus de minuit. Bon sang, le temps est passé si vite. Il remarque mon regard et semble lui aussi surpris. Il se lève et je suis le mouvement. « Merci pour la soirée Stew, c’était vraiment super ! » Dans l’intimité de ma chambre, je ne sais plus quoi faire. Est-ce que je peux encore l’embrasser ou… Je grimace et puis mince, je me hisse sur la pointe des pieds pour venir récolter un dernier baiser. Mes bras autour de son cou, je sens ses mains dans mon dos et je frissonne. On s’écarte et je ris légèrement. « On va se revoir ? »


Stew & Gertie
When you say you love me, know I love you more and when you say you need me, know I need you more. Boy I adore you, I adore you! Baby can you hear me when I'm crying out for you. I'm scared oh so scared but when you're near me. I feel like I'm standing with an army, I am armed with weapons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is,
Stew O'Connor


Inscris le : 27/10/2013
Messages : 243
Points : 1253
Crédits : Blondie

Etudes : 2eme année de Droit

Voir le profil de l'utilisateur ◈ ◈

Fiche perso
◈ Côté coeur: En Couple avec GERTIE
◈ Quelques infos sur moi:

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW Mer 20 Nov - 21:10

Gertie and Stew


« Non, je ne sais pas. Et, enfin, je ne compose pas vraiment… Mais je peux te jouer mon morceau préféré si tu veux, je t’avais promis de te faire entendre… » Oui, j’avais hâte de l’entendre jouer. Après tout, de ce que j’en savais, jouer sur une douze cordes n’était pas donner à tous. Elle débute et oui, en effet, je connais ce son. John Butler, un très bon artiste, qui a débuté seulement à 16 ans. Un génie en quelque sorte si on considère qu’il a appris en peu de temps. Mais je m’égare, je l’écoute jouer, je regarde ses doigts toucher avec dextérité les cordes, elle s’en sort plus que bien et je suis content qu’elle me fasse à ce point confiance pour m’ouvrir son jardin secret. Je souris, cherchant les mots pour la félicité, mais inutile de faire de long discours, c’est bon et c’est déjà bien suffisant. « J’adore cette composition, tu l’as joué très bien » Elle regarde vers le réveil et je me rends compte qu’il est déjà très tard, il serait temps pour moi de la laisser dormir, même si je suis triste que cette soirée touche déjà à sa fin. Je me lève pour prendre congé, je ne voudrais pas être le responsable de ses cernes demain matin. « Merci pour la soirée Stew, c’était vraiment super ! » Elle est toute petite sans ses chaussures encore plus, ou alors je suis fatigué et c’est une impression. Elle s’approche de moi, se hissant jusqu’à ma bouche et je le prolonge tendrement. Gertie vient de faire un vrai premier pas, je suis fier. « On va se revoir ? » Une moue dubitative s’affiche sur mon visage, ma main droite venant se poser sur mon menton pour parfaire à mon incertitude. « Je ne sais pas…c’était sympa, mais…maintenant que tu viens de m’embrasser… » Ses yeux s’arrondissent et je l’attrape par les hanches l’emmenant vers moi, ses mains se posant sur mes larges épaules. « Je plaisante, Gertie. On se verra demain, si tu veux…sauf si tu as beaucoup de choses à réviser, je ne voudrais pas être celui qui t’empêche d’avoir de bons résultats. On s’appelle, on se prévient si l’un a envie de voir l’autre, ok ? » Elle hoche de la tête et la baisse de nouveau. J’attrape son menton entre mon pouce et mon index pour revoir ses yeux. « Bonne nuit… » je dépose un dernier baiser sur ses lèvres corail avant de prendre ma veste et d’enfiler mes chaussures. Je quitte sa chambre, un petit sourire pendu à mon visage sans pouvoir le retirer. Je suis heureux et j’espère qu’elle l’est aussi.
Revenir en haut Aller en bas
My name is,
Contenu sponsorisé



◈ ◈

Message Sujet: Re: (#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW

Revenir en haut Aller en bas
 

(#229 - héphaïstos) it's only the beginning ft. STEW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [3eme Tournoi,]Poule G: Myst VS Héphaïstos
» Formulaire - Venez prendre vos missions ! -
» [terminé] The jealous are troublesome to others, but a torment for themselves - Perséphone & Héphaïstos
» Héphaïstos - J'suis pas d'humeur
» Fiche d'Héphaïstos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Great Academy :: ca va swinguer bébé :: La benne aux souvenirs :: Anciens RP-